+41 22 548 31 73 | +41 79 410 14 23

Bien-être au travail : 7 clefs pour arrêter de ruminer

5 Jul 2017

Arrêter de ruminer les situations difficiles !

 

Certaines personnes imaginent qu’elles pensent beaucoup alors que ce qu’elles font en réalité c’est ruminer. Ressasser encore et encore les mêmes pensées jour après jour sans avancer d’un pas.

Elles s’épuisent en entretenant une charge mentale qui n’amène rien et pèse sur leur quotidien.

ll a été démontré dans de nombreuses études que « la rumination » n’est pas un facteur qui mène au bien-être au travail. Bien au contraire, les personnes qui ruminent, mettent le focus sur des choses qu’elles ne peuvent pas changer, revivent maintes et maintes fois des situations difficiles ce qui peut grignoter leur capital confiance et les plonger dans un état interne qui n’est pas supportant alors que finalement tout ne va pas si mal dans le présent.

Ruminez-vous ? Avez–vous tendance à ressasser les situations ?

Si c’est le cas, prenez conscience de l’impact de cet usage dans votre vie et trouvez votre façon de faire évoluer cette mauvaise habitude.

Voici quelques pistes :

1. Aller au cœur de l’émotion

Qu’est-ce qui vous touche ? Quelle est l’émotion ? Allez au cœur de votre mécanisme de pensées pour en comprendre le fonctionnement et agir, le contexte disparaitra et vous vous concentrerez sur ce qui compte vraiment.

2. De la rumination à la réflexion

Ne tournez plus en rond, sortez de la rumination en passant à la réflexion en vous posant des questions clefs : Qu’est-ce qui s’est passé? De quoi ai-je besoin ? Quelles sont mes attentes ? Qu’est-ce que je veux vraiment maintenant ? Que puis-je faire? Que dois-je faire?

3. Mettez le focus sur des solutions

Qu’est-ce que je souhaite pour moi maintenant ?

  • Je vais me comporter comme ceci et communiquer comme cela
  • J’ai appris, compris et si je devais me retrouver devant une situation similaire, je ferai comme cela ;
  • Je vais faire cela, action !

4. Changez de perspective : Changez la représentation de la situation

Et si la situation avait une autre signification ? Que pourrait penser quelqu’un d’autre de cette situation? Il n’y a pas qu’une interprétation. Qu’est-ce que cela changerait ?

5. Couper le dialogue interne

En allant faire du sport, marcher dans la nature ou en faisant des activités qui vous ressourcent. Vous avez le choix d’entretenir ce dialogue et de le faire grandir ou de le couper par les moyens qui fonctionnent pour vous.

6. Méditer, respirer !

Observer les pensées passer sans vous y accrocher en vous mettant dans une attitude méditative. Respirer profondément!

7. J’ai fait de mon mieux au “moment T”

Libérez-vous d’une éventuelle culpabilité en vous disant que vous avez fait de votre mieux dans ce moment où vous pouviez être coupé de certaines de vos ressources. Chouette ! Vous avez encore des choses à apprendre.

 

Pin It on Pinterest

Share This